Gauchers powaaa !

Le 13 août 2012, comme tous les 13 août, était la Journée internationale des gauchers. L'occasion est donc parfaite de faire l'apologie de cette magnifique création de la nature, dont je fais partie (en tout modestie). Je sens déjà frémir la colère des droitiers, mais il faut se rendre à l'évidence et accepter notre supériorité (mouhaha).


Nous gauchers avons refusé de nous plier au conformisme de la société. Nous avons revendiqué haut et fort notre différence et avons assis notre domination. Certes nous sommes minoritaires mais n'est-ce pas le cas de toute élite ? Puis si il y a une Journée internationale des gauchers sans équivalent pour les droitiers, ça veut bien tout dire non ?

Nous gauchers avons réussi à nous adapter à un monde pensé pour les droitiers. Notre capacité d'adaptation dépasse l'entendement. Notre talent est indéniable. C'est un don de la nature. Notre cerveau fonctionne différemment et les échanges entre les deux hémisphères sont plus importants que dans un (simple) cerveau de droitier.

Nous gauchers sommes l'avenir du monde, notre race est supérieure.  Et ce n'est pas Léonard de Vinci, Charli Chaplin, Paul Verlaine, Lionel Messi ou encore Sébastien Loeb qui diront le contraire.

Cherche pas droitier, tu peux pas test !


Trève de plaisanterie, car oui évidemment je n'étais pas sérieuse. Tu en doutais ? Ma gaucherie ne m'a jamais semblé être un avantage...ni un inconvénient.

Elle me dessert lorsque je sors ma plus belle plume pour écrire une carte d'anniversaire et que j'amène avec moi une jolie trainée d'encre à mesure que j'avance. Elle me gêne aussi lorsque j'écris puisque mon poignet, tordu en deux, se fatigue assez vite. Mais elle m'est assez utile lorsque je joue au basket car elle surprend mon adversaire. Mis à part ça je n'en tire pas grand chose.

Droitier ou gauche peu importe. Mais le plaisir de ne pas être comme tout le monde est tout de même présent.

Adishatz ami lecteur !
 

3 commentaires:

Anonyme a dit…

j'aime beaucoup comme tu as amené ça ;) bises

Jean-Luc Lourmière a dit…

Bonjour Marine,

Comment en use la gauchère, quand elle est contrariée ? Applique-t-elle un soufflet sur la joue d’un fâcheux avec la dextre ou avec la senestre ? Devient-elle ambidextre, pour l’occasion ? ;-)

Mawine a dit…

Aucune des deux, point de violence de ma part ;)

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.

Recent News

Hellocoton